La torture... ce fléau barbare

Publié le par Commission Amnesty

Il existe deux types de tortures : psychologique et physique. En Chine, elles sont toutes deux largement utilisées.

En République Populaire de Chine, la torture est employée, notamment, pour forcer les pratiquants du
Falun Gong à abandonner leur mouvement spirituel.
Depuis 1999, environ 1.000 pratiquants du
Falun Gong en bonne santé ont été envoyés de force dans des hôpitaux psychiatriques.

La Chine utilise aussi la torture pour obtenir des aveux : la torture permet d’affaiblir la victime. Ainsi, les tortionnaires disposent d'une version officielle que la victime a elle-même reconnue. Et si elle revient sur ses déclarations, elle ne fera que se contredire et donc se discréditer. Mais il a été démontré que l’utilisation de la torture ne permettait pas d’augmenter la véracité des dires de l’accusé. En fait, elle permet surtout à la Chine d’instaurer un climat de crainte et de dissuader certains de, par exemple, faire valoir leurs droits à la liberté d’expression ou de presse.
 
Voici quelques détails des méthodes de torture utilisées en Chine :
Des prisonniers ont reçu des injections forcées de drogues. Ils ont été systématiquement électrocutés et certains ont été attachés et gavés pendant de longues périodes.
Beaucoup de femmes ont été violées collectivement, battues et tuées. Des familles ont été brisées et de nombreux proches de persécutés ont souffert de l'angoisse permanente de connaître le même destin. Il n'y a aucune discrimination d'âge, car les enfants ont également souffert de la persécution en étant détenus avec leurs mères aux centres de détention. Un bébé a même été torturé à mort.
 
Les méthodes de torture sont pires les unes que les autres. La méthode la plus cruelle est celle des « doigts reliés ». Ils ont été battus, brûlés, mordus par des chiens, ont eu les parties génitales frappées à l'aide de matraques électriques,... Ils ont encore subi de fausses exécutions par balles et j'en passe.


Luttons contre la torture !
 
Julia et Caroline

Commenter cet article

Lunosa 26/09/2009 10:31


Personnellement, je connais bien ce site, j'y vais assez souvent et agis dès que je peux... :) Et il est vrai que ça ne demande pas beaucoup d'efforts! N'hésitons donc plus...!


Commission Amnesty 29/09/2009 09:13


De plus, depuis peu de temps, les Actions peuvent être classées par types d'actions : si vous ne souhaitez pas prendre le temps d'imprimer une lettre ou une pétition, sélectionnez "par mail" ou "par pétition (en ligne)" pour une action hyperrapide.
Une dernère chose : prenez le temps de faire suivre à vos contacts l'action à laquelle vous participez. Ca prend 5 minutes mais l'effet en sera multiplié ! Merci pour votre engagement en faveur des
droits de l'Homme !


Lunosa 31/08/2009 18:14

Il est honteux et inhumain d'avoir recours à des procédés tels que la torture, physique ou psychique, d'ailleurs... La Chine, bien sûr, n'est pas la seule dans le cas, malheureusement, mais les droits humains y sont très largement bafoués... Ensemble, il nous faut lutter pour que cela cesse!

Commission Amnesty 26/09/2009 08:37


Tout à fait! Les Etats-Unis ont décidé de stopper l'utilisation de cette arme de terreur grossière et inhumaine. Il faut que les autres pays lui emboitent le pas ! Pour faire pression sur les
barbares qui utilisent la torture ou sur d'autres responsables d'atteintes aux droits de l'Homme, Amnesty a créé Isavelives.be.  Allez-y et signez les pétitions, ça ne prend que quelques minutes mais peut avoir un impact important...


zodo 29/08/2009 19:09

je viens de parcourir votre lucarne.les sujets concernant les de l'homme , sont moins traités.peut-être vous voulez vulgariser à partir de votre blog, la vision de Amnesty international. j'ai peur que ce concept ne soit pas bien perçu par les internautes. merci de votre initiative.

Commission Amnesty 26/09/2009 08:34


Bonjour Zodo, merci pour ton commentaire ! Au départ, nous avons créé ce blog car il devait être la continuité d'une exposition sur la Chine et ses rapports aux droits de l'Homme réalisée à
l'occasion des JO. Puis nous y avons ajouté la manifestation, ainsi que quelques pages expliquant notre fonctionnement et celui d'Amnesty. Nous déciderons cette année s'il convient de relancer
l'activité de ce blog en la diversifiant ou non.