Le barrage des Trois-Gorges

Publié le par Commission Amnesty

    Plus long barrage hydroélectrique du monde, situé au cœur de la république populaire de Chine, il devrait devenir le plus important en termes de capacité de production (84.7 milliards de kW/h par an). Le chantier a démarré en 1994 mais la décision contestée de le construire fut prise bien plus tôt. En effet, en 1992 l’assemblée populaire accepta le projet mais avec un nombre record d’abstentions et d’opposition.
 
    La production de ce barrage, en partenariat avec entre autres des sociétés canadiennes et françaises, a suscité une vaste polémique tant en Chine que dans le monde. 
S’il existe des arguments favorables à cette construction :
  1. Efficacité accrue de la lutte contre les crues du fleuve 
  2. Fourniture d’énergie hydroélectrique
  3. Développement de :     
    1. La navigation en amont du fleuve
    2. La pêche dans le réservoir du barrage 
    3. L’économie d’une région intérieure de la Chine 
  4. Transfert d’une partie des eaux vers des plaines désertiques
Il y a également un nombre conséquent d’éléments en sa défaveur :
  1. Facteurs écologiques :
    1. L’inondation de 600 km2 de terres agricoles et de forêts en amont du barrage.
    2. Une probable sédimentation assez rapide du réservoir qui paralyserait son fonctionnement.
    3. En aval, on peut noter :
      1. La multiplication anormale d’algues et de mauvaises herbes.          
      2. L’érosion des rives du fleuve (4 km2 par an, en certains endroits depuis le début du chantier)
  2. Facteurs humains :
    1. Le déplacement d’1.2 millions d’habitants, relogés pour 40 % dans des appartements construits à la va-vite, et pour les 60% restants (tous des paysans) dans des zones ou ils ne peuvent travailler leur agriculture traditionnelle (quand ils sont relogés).
    2. Un risque d’inondation pour 75 millions de personnes en cas de rupture du barrage.

       La construction de ce barrage a duré 13 ans, a coûté officiellement 30 milliards de dollars, a coûté des vies, a fait déplacer 1.250 millions de personnes, Et pourtant, il ne règle pas le problème de l’électricité en Chine. La Chine aura besoin
d’autant de nouvelles centrales électriques d’ici 2011 avec ce barrage, que d’ici 2010 sans barrage…

Enguerran Glowacki

Commenter cet article